LA RÉGLEMENTATION

Le Code du Travail (extraits)

Article R4224-16
 - En l’absence d’infirmiers, ou lorsque leur nombre ne permet pas d’assurer une présence permanente, l’employeur prend, après avis du médecin du travail, les mesures nécessaires pour assurer les premiers secours aux accidentés et aux malades. Ces mesures qui sont prises en
liaison notamment avec les services de secours d’urgence extérieurs à l’entreprise sont adaptées à la nature des risques.
Ces mesures sont consignées dans un document tenu à la disposition de l’inspecteur du travail.

Article R4224-15
 - Un membre du personnel reçoit la formation de secouriste nécessaire pour donner les premiers secours en cas d’urgence dans :
1° Chaque atelier où sont accomplis des travaux dangereux ;
2° Chaque chantier employant vingt travailleurs au moins pendant plus de quinze jours où sont réalisés des travaux dangereux.
Les travailleurs ainsi formés ne peuvent remplacer les infirmiers.

Article R4141-17
 - La formation à la sécurité sur les dispositions à prendre en cas d’accident ou de sinistre a pour objet de préparer le travailleur à la conduite à tenir lorsqu’une personne est victime d’un accident ou d’une intoxication sur les lieux du travail.

 

Le Code Pénal (extrait)
La non-assistance à personne en danger (article 223-6)
Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l’intégrité corporelle de la personne s’abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende.
Sera puni des mêmes peines, quiconque s’abstient volontairement de porter à une personne en péril l’assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours.

 

Circulaires Caisse Nationale Assurance Maladie des Travailleurs Salariés CNAMTS

- Circulaire N°150 du 02/12/2003 (modifiée par CIR-53/2007)
- Circulaire N°53/2007 du 03/12/2007

Référentiel de l’Institut National de Recherche et de Sécurité INRS

- Référentiel Technique pour la Formation des Sauveteurs Secouristes du Travail du 1/02/2008



LES OBJECTIFS

Le recyclage a pour but de maintenir les compétences d’un Sauveteur Secouriste du Travail et de les actualiser dans les domaines suivants :

- Protéger lors d’une situation dangereuse,

- Porter secours et surveiller une victime dans l’attente des secours spécialisés,

- Transmettre l’alerte auprès des services de secours,

- Prévenir les risques d’accident sur son lieu de travail.

 



LE PROGRAMME

La Réactualisation des connaissances techniques SST

- Rechercher les risques persistants pour protéger,
- De "protéger" à "prévenir",
- Examiner la victime et faire alerter,
- De "faire alerter" à "informer",
- Secourir,
- Situations inhérentes aux risques spécifiques.

Acquisition des gestes complémentaires en relation avec les risques professionnels

Actualisation des nouvelles techniques conformément au programme de l’INRS



LA DUREE & LE LIEU

Le recyclage a une durée de : 4 heures.

Il se déroule au sein de votre entreprise.



LES PARTICIPANTS

Les sessions doivent comporter au minimum 4 personnes et au maximum 12 personnes .



LES PRE-REQUIS

Pour que son certificat reste valide, le Sauveteur Secouriste du Travail doit être recyclé dans les 12 mois qui suivent sa formation initiale.
Après le premier recyclage, la période des suivants est fixée à 24 mois. Toutefois, il appartiendra à l’entreprise qui le souhaite, de mettre en place un recyclage plus fréquent.